Opération dissuasive contre le trafic de produits stupéfiants à Yverdon-les-Bains

La Police du Nord Vaudois, en étroite collaboration avec la Police cantonale vaudoise, a intensifié son action contre le trafic de produits stupéfiants dans les rues d'Yverdon-les-Bains. L'opération a permis de saisir différentes drogues et d'opérer de nombreux contrôles sur la voie publique. Elle réaffirme la ferme volonté des autorités communales, cantonales et de la Police du Nord Vaudois de lutter contre ce fléau, afin d'améliorer la sécurité des Yverdonnois(e)s et des usagers.

Yverdon-les-Bains, le 4 juillet 2013

La dernière action contre le trafic de produits stupéfiants à Yverdon-les-Bains s'est déroulée durant quatre semaines, en marge de l'opération STRADA et dans la prolongation d'opérations dissuasives menées précédemment par la Police du Nord Vaudois et la Police cantonale vaudoise. Les multiples contrôles effectués dans les différents points sensibles de la ville (secteur de la gare et de la place d'Armes notamment) ont permis de mesurer très concrètement le phénomène du deal de rue se déroulant dans la 2ème ville du canton.

Cette opération a permis le contrôle de 280 personnes, dont moins de 5% étaient domiciliés à Yverdon-les-Bains. 14 personnes étaient activement recherchées et ont été remises aux Autorités judiciaires. Par ailleurs, 40 individus ont été déférés au Ministère public. L'opération a également permis la saisie de 128,2 gr. de marijuana, 10,2 gr. d'héroïne et environ 5 gr. de cocaïne retrouvé en possession des personnes interpellées.

Le constat établi à Yverdon-les-Bains démontre la mobilité des acteurs de ce trafic délictueux et renforce le bien-fondé d'une opération d'envergure menée de front sur l'ensemble du territoire vaudois (OP STRADA). Il permet également de souligner que plus de 45% des personnes interpellées ont récidivé durant l'opération. Il est donc indispensable de renforcer les mesures prises à l'encontre de cette délinquance.

Cette action illustre la volonté des Autorités cantonales et communales de lutter activement contre la vente et la consommation de produits stupéfiants et les incivilités induites à ce phénomène. Elles ont la ferme intention de poursuivre une politique de répression visant l'amélioration de la sécurité publique. Elles sont toutefois conscientes que ces actions répressives ne seront pas suffisantes pour régler ce problème de sécurité et de santé publique.

 

Contacts

M. J.-D. Carrard, Municipal, 079 446 35 85

M. P. Pittet, Commandant de Police, 024 423 66 66 

 

operation-azur.pdf 107 K

 

 Retour